Magnifique hiver…chronique d’hygiène

chronique d'hygiène

Avec ce magnifique hiver, froid, blanc et lumineux, nous ne sommes pas à l’abri des microbes. Comme la tradition ayurvédique a beaucoup à nous apporter, voici une chronique d’hygiène.

Ainsi, le froid dehors et l’air surchauffé de nos maisons nous assèchent. Si notre peau et nos lèvres sont sèches imaginez alors nos muqueuses. Le corps pour se protéger de cette sècheresse excessive produira donc plus de mucus. Sachez que le mucus recouvre tous nos organes et que le corps en produit plus en cas de besoin.

Nous sommes toujours incommodés quand on attrape un rhume mais pour le pratiquant de yoga c’est un irritant majeur du fait que la respiration représente une grande partie de la pratique. Avoir le nez bouché durant les asanas et le pranayama est un empêchement majeur.

Le nez est la porte qui ouvre sur le cerveau et la conscience; le prana, ou énergie vitale, pénètre dans le corps par la respiration que l’on prend par le nez.

Lorsque je me suis réveillée avec un mal de gorge une certain vendredi matin et bien, j’ai profité de ma fin de semaine pour me reposer et me soigner.

J’avais acheté, il y a quelque temps un petit contenant traditionnel du nom de Neti. En sanskrit, Neti veut dire nettoyage du nez. J’ai donc entrepris le nettoyage de mon nez avec ce petit objet. Dans la tradition ayurvédique, Jala Neti est le terme employé pour désigner
le lavage des cavités nasales et des sinus. De tous les temps, les yogis utilisent cette pratique d’hygiène. Cela combat les effets de la pollution, de la poussière et du pollen.

Si vous avez des allergies ou des symptômes de rhume qui vous causent des problèmes (congestion, maux de tête, pression) ou si vous avez régulièrement des sinusites, l’irrigation nasale avec un pot Neti procure un grand soulagement.

Ce pot ressemble à une petite lampe d’Aladin qui s’adapte à l’anatomie du nez. Il en existe en plastique, en cuivre, en céramique ou en porcelaine. Le bout du tube est fait pour rentrer dans la narine. On peut en acheter au magasin de produits naturels et même à
la pharmacie. Sachez qu’il existe, en pharmacie, d’autres systèmes de contenant donnant des résultats similaires.

Recette: 1 tasse d’eau préalablement bouillie pour ¼ c à thé de sel. Attendre que l’eau tiédisse. On fait pénétrer l’eau dans une narine pour qu’elle ressorte par l’autre. Il faut développer notre habileté pour que l’eau coule d’une narine à l’autre et pas juste dans la gorge. Une fois terminé, on s’assurera qu’il n’y a plus d’eau dans les sinus en soufflant et en se mouchant.
On terminera en badigeonnant l’intérieur du nez avec une huile de sésame ou d’olive pour bien réhydrater les muqueuses. Inspirez quelques fois profondément pour que l’huile se rende au sinus.

L’Ayurveda recommande de pratiquer quotidiennement le jala neti. Chacun verra à quelle fréquence le pratiquer, en fonction de ses besoins.

Vous avez un rhume qui n’en finit plus? La tête congestionnée? Vivement le nettoyage du nez!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *